Il y a des films qui mériteraient mieux

Poster Find LoveJe viens de voir Find Love, un film indépendant, réalisé par Erica Dunton.

Le scénario n’est pas sans rappeler celui de Brève Rencontre, un classique du genre. Deux parfaits étrangers se croisent dans une salle d’attente d’aéroport, et tombent amoureux l’un de l’autre.

Mais là où le film de David Lean avait obtenu la palme à Cannes en 1945, Find Love lui, a été présenté dans deux festivals (le Slamdance Film Festival en janvier 2006 et le RiverRun Festival en mars de la même année), puis est sorti directement en DVD au Canada. Encore une chance, cette sortie en DVD, parce que sinon, il aurait pu connaître le sort de, par exemple The pornographer : a love story, un film avec quand même Irène Jacob et Martin Donovan, qui lui, n’a même jamais eu les honneurs du STV (straight to video), et doit prendre la poussière quelque part sur les étagères d’une maison de production.

Comme quoi, même un bon casting, n’assure pas forcément la distribution. Et c’est ce qui m’agace. Ici, nous avons un petit film indépendant, avec une histoire émouvante, les émotions des personnages parfaitement capturées, une manière de filmer et de monter le film tout à fait agréable, et quelque part, des financiers décident que non, ce film ne vaut pas une sortie en salle, ni même une distribution en DVD internationale. Chaque année, ce sont le temps et les efforts, les espoirs de milliers de gens qui ont travaillé dur à la réalisation d’un film, qui partent ainsi en fumée.

En attendant, si vous voulez voir ce film là, vous pouvez le trouver sur amazon.ca et nulle part ailleurs. (bon j’admets que vous puissez aussi le trouver ailleurs mais ne comptez pas sur moi pour vous donner l’adresse exacte…)