Internet

Quelques googleries ça faisait un moment

Je ne me lasse pas de la page où s’affichent les mots-clés tapés pour venir ici. Ça se réparti en diverses catégories : les fans de cinoche qui cherchent une affiche, les inquiets divers les obsédés sexuels et les franchement bizarres. Rien que cette semaine :

  • magnifiques dessins corps de femmes
  • les belle image des femme apoile
    J’ai rapproché ces deux là parce que évidemment ils cherchaient la même chose, mais on sent la différence dans la motivation
  • femme a poile non payant
    pervers et radin, jte jure y’en a…
  • la boite d’une femme
    Comme vous je suis perplexe
  • petite filles punies movie
    des fois tu te demandes comment les moteurs font pour trouver ce genre de rapport
  • police pénélope jolicoeur
    D’ac j’ai parlé de police, et j’ai parlé de Pénélope, mais qui recherche les deux à la fois ?
  • combien de mort a vauvert
    Je ne sais pas non plus, mais je suis surpris qu’on me pose la question
  • secte boudhiste chapitre bastille
    C’est précis, mais j’aimerais bien savoir comment c’est arrivé ici…
  • nuisance pepe
    Un autre qui me laisse perplexe…
  • blog fetiche de la cigarette
    Non, je ne suis pas fétichiste de la clope, m’enfin faut arrêter avec ça, je suis juste drogué, y’a une nuance.
  • combien de clopes pour chopper le cancer
    Vous croyez qu’il a l’intention d’arrêter à (combien-1) ?

Ce qu’il y a de curieux, c’est que mes diatribes anti-sarkozystes, elles, ne ramènent quasiment rien. Tu me diras, maintenant qu’il y a un petit con au gouvernement pour visiter les blogs qui causent du nain, ça pourrait changer… (tain, si tu réfléchis bien, j’ai mis les mots «Sarkozy», «pervers»,«secte», «femmes à poil», «drogué», «nuisance» et «fétiche» dans le même billet. J’entends déjà les chemises brunes qui frappent à ma porte :D))

Pub copinage : j’assure ce soir

j-assure-ce-soir-cadeaux-livres-le-jour-meme.jpgQui ne s’est jamais pris la tête vers 5 ou 6 heures de l’après midi, un jour de St Valentin ou d’anniversaire de mariage : « Ooooops, complètement oublié, merde, merde merde ! J’aurais jamais le temps de trouver quelque chose ».

Pour les distraits, les oublieux, les trop occupés il exite une solution : le site j-assure-ce-soir.com. Le concept est simple : vous passez sur le site, vous choisissez votre cadeau (et si ce que vous aviez en tête n’est pas dans leur catalogue, ils ont même un service à la carte, où vous leur spécifiez vous-même quoi acheter). Ils vont le chercher et un coursier vous le livre, directement emballé dans son paquet cadeau, avant que vous quittiez votre bureau. Ne vous reste plus qu’à recueillir les sourires émus de votre chèr(e) et tendre, ébahi(e) de tant d’attention, surtout si vous êtes réputé pour votre distraction.

Pourquoi je fais de la pub pour ce site ? Ben c’est la boite pour laquelle je bosse qui l’a réalisé et votre serviteur qui a fait la programmation en torturant OsCommerce bien au delà de ses limites et j’en suis plutôt content, d’autre part, je trouve le concept plutôt sympa (je suis exactement le genre à me souvenir d’un anniversaire à 18:37) et je pense que ça mérite un petit coup de pouce pour l’aider à décoller.

 

Une paire de Googleries

Dans la série, « Mais qu’est-ce qu’ils cherchent à la fin ? » nous avons aujourd’hui

 

DESSINS DROGUE ET TABAC

en majuscules s’il vous plait. Et quoique je me soit répandu a l’envi sur le prix des cigarettes, et ait une fois commenté un petit mickey d’une blogueuse réputée, je m’interroge toutefois sur la pertinence de la réponse du moteur de recherche à la question de cet internaute. (Sans compter évidemment que je m’interroge aussi sur l’objet de sa recherche. Espérait-il trouver une illustration de poumon de fumeur dans l’espoir de décourager un proche de persister dans son addiction ? Nous ne le saurons jamais…).

Toujours en majuscules cet autre internaute à demandé à Google de lui trouver des pages relatives à :

 

INSULTE AGENT RATP

Là aussi je me demande ce que cherchait l’internaute… Un thésaurus d’insultes à resservir à son prochain contrôle sans billet peut être ? Comme je suis gentil, en voici en vrac quelques unes comme elles me viennent : « pignouf, gredin, sac à puce, abruti, valetaille, parasite, larbin (du capital, si on est communiste), communiste (si on est de droite), corniaud, faux-jeton, canaille, sacripant, forban, vaurien ». Pour une liste plus extensive, prière de se reporter aux albums de Tintin ou à votre dictionnaire favori…

Coïncidence ou contradiction ?

Lu hier dans libé un article sur le conseil d’état qui vient d’annuler une décision de la CNIL qui empêchait les sociétés d’auteurs de mettre en place des dispositifs de surveillance de masse afin de repérer les internautes qui téléchargent illégalement de la musique.

Loin de moi l’idée de relancer le débat sur le sujet, il a été exploré en long en large et en travers, notamment lors du vote de la loi DAVSI, Non ce que je trouve amusant, c’est que le même libé, un peu plus loin consacrait tout un article aux Sopranos et qu’en guise de note de bas de page on peut y lire :

En France, Canal Jimmy vient de finir la diffusion de la première partie de la saison 6, et entamera à la rentrée la seconde, avec les ultimes épisodes. Pour les plus impatients, il est relativement aisé de télécharger la série sur Internet.

 

(sur l’article en ligne, c’est à gauche dans un petit cartouche « »Plus… »).

Et donc, c’est moi, ou bien l’auteur nous invite clairement à aller faire un tour sur notre site de P2P illégal préféré pour aller y chercher les derniers épisodes ? Je sais bien que Libé n’a jamais été spécialement favorable à la loi DAVSI, mais là, ils devraient faire gaffe à leurs fesses.

Et à part ça, que le Conseil d’État se réveille juste après l’élection du nain pour promouvoir la mise en place de mesures qui autorisent une surveillance massive du réseau, quelles qu’en soit les fins, et que la CNIL se voie infliger un tel camouflet, ça a tendance à me faire froid dans le dos. Et après on va aller s’indigner de la main mise des autorités chinoises sur leur portion de l’Internet, alors qu’on est en train de construire des outils de surveillance tout aussi potentiellement dangereux.

Bienvenue en Sarkoland 🙂

2 of 2
12