On a ga..perdu !

Pub RTL Royal-HollandeOuf ! Un grand soulagement s’abat sur la France, les élections sont enfin finies. Au final, la gauche à de quoi se réjouir : Le PS sort de ces législatives avec davantage de sièges qu’auparavant. Certes on est loin d’une cohabitation, mais ça, personne n’y croyait, et personne n’en voulait. En tous cas, la cata de l’hégémonie intégrale de la droite a été évitée, c’est toujours ça.

Nous autres le petit peuple on a de quoi se réjouir aussi : tout d’abord, les élections sont terminées. Le grand battage pré-électoral va se calmer pour au moins un an, les jeux sont faits, maintenant il va juste faloir encaisser le fait que la droite sort quand même ultra-majoritaire de ces élections, et les lourdes conséquences que ça va avoir sur nos quotidiens.

Du reste, hier soir à la TV, c’était assez amusant, les journalistes sur le plateau de France 2 s’ingéniaient à mettre les élus de droite en position de perdants : « d’accord, vous avez gagné mais moins que prévu, au fond vous avez un peu perdu » semblait être le mot d’ordre de la soirée, et de Borloo à Morin, en passant par Bertrand, tous étaient sur la défensive.

C’est vrai que la « TVA sociale », le refus d’augmenter le SMIC, l’annonce des franchises médicales, tout ça entre les deux tours, ça faisait un peu beaucoup à digérer. On se demande vraiment ce qui leur a pris ? Excès de confiance en eux après l’explosion du premier tour peut-être. Ils ont vraiment cru pouvoir tout se permettre. Et les électeurs leur ont fait savoir leur déplaisir à la perspective de voir leur pouvoir d’achat se faire la malle en suisse dans les bagages de Johnny et consorts. Piquer aux pauvres pour donner aux riches, ça se fait depuis la nuit des temps, mais c’est jamais populaire de le clamer ouvertement. Grisés par la victoire annoncée, ils ont dû l’oublier.

Un ami me disait hier soir quelque chose comme :

« dans le fond ils sont coincés : tu taxes le capital il se barre, t’as besoin de la thune, les seuls que tu peux taxer et qui peuvent pas se casser parce qu’ils n’en ont pas les moyens, c’est les pauvres, donc taxons les pauvres »

Un peu rude peut-être, mais pas totalement dénué de fondement.

Évidemment, au-delà de ça, la vraie nouvelle de la soirée, celle qui va faire la une des hebdos pipole, jaser, gloser, commenter, c’est la séparation officielle entre Ségolène Royal et François Hollande, annoncée par Marianne sur son site web, vers 22h.

On peut s’attendre à un raz-de-marée éditorial sur le bouquin qui l’annonce, tant mieux pour ses auteurs. Ça m’agace un peu du reste : pendant qu’on va jacasser sans fin sur le couple vedette, faut pas oublier que dès mercredi, la nouvelle législature se met en place, et que la droite va pouvoir faire voter ce qu’elle veut, sans rencontrer d’opposition ou presque, et ce qu’elle veut, pour ma part j’en veut pas, mais je vais devoir me l’avaler quand même.

Enfin, il y a quand même une bonne nouvelle dans tout ça : Juppé s’est fait virer de Bordeaux, et du coup du gouvernement, personnellement, ça me réjouit 🙂