Littell sort un nouveau bouquin

Les-BienveillantesSi vous n’avez pas lu « Les Bienveillantes » tant pis pour vous, vous avez manqué un bouquin extraordinaire dont l’atmosphère délétère vous prend à la première page pour ne vous lacher qu’a la dernière (et il y en a un paquet des pages…).

 

Toutefois, une chance de vous rattraper vous est donnée, avec « Le sec et l’humide », le nouvel opus de Jonathan Littell. Et, petits veinards, non seulement celui-ci ne fait qu’une centaine de pages, mais en plus, il est illustré de photos, ce qui devrait vous aider à passer tout ces longs passages en petits caractères.

 

Ça sort en novembre chez Gallimard. Si d’ici là vous avez un service de presse sous la main, je suis preneur.