Musique

I’ll be gone 500 miles…

J’ai ça dans la tête depuis trois jours, pas de raison que je ne vous en fasse pas profiter..


The City of New Orleans

by Steve Goodman
Arlo Guthrie Singing

Enjoy 🙂


Riding on the City of New Orleans,
Illinois Central Monday morning rail
Fifteen cars and fifteen restless riders,
Three conductors and twenty-five sacks of mail.
All along the southbound odyssey
The train pulls out at Kankakee
Rolls along past houses, farms and fields.
Passin’ trains that have no names,
Freight yards full of old black men
And the graveyards of the rusted automobiles.

CHORUS:
Good morning America how are you?
Don’t you know me I’m your native son,
I’m the train they call The City of New Orleans,
I’ll be gone five hundred miles when the day is done.

Dealin’ card games with the old men in the club car.
Penny a point ain’t no one keepin’ score.
Pass the paper bag that holds the bottle
Feel the wheels rumblin’ ‘neath the floor.
And the sons of pullman porters
And the sons of engineers
Ride their father’s magic carpets made of steel.
Mothers with their babes asleep,
Are rockin’ to the gentle beat
And the rhythm of the rails is all they feel.

CHORUS

Nighttime on The City of New Orleans,
Changing cars in Memphis, Tennessee.
Half way home, we’ll be there by morning
Through the Mississippi darkness
Rolling down to the sea.
And all the towns and people seem
To fade into a bad dream
And the steel rails still ain’t heard the news.
The conductor sings his song again,
The passengers will please refrain
This train’s got the disappearing railroad blues.

Good night, America, how are you?
Don’t you know me I’m your native son,
I’m the train they call The City of New Orleans,
I’ll be gone five hundred miles when the day is done.

Revue d’entrefilets

Trouvé dans Métro ce matin un reportage (enfin un reportage de Métro, c’est à dire un article qui fait deux fois la taille d’une brève dans Libé) sur les résultats d’une enquête menée sur Internet par la RATP, concernant les améliorations que les usagers souhaiteraient voir apporter aux transports en communs de la région parisienne.

bebe-fumeur.jpgDans le lot :

  • Apprendre aux mamans à ne pas laisser leur bébé pleurer pendant le trajet (c’est sur elles n’ont qu’à les étouffer avec un coussin)
  • interdire de fumer sous les abribus.

Méfiez-vous braves gens, le bébé rejoint le fumeur aux rangs des nuisances…

A propos de fumeurs, justement, une poignée (selon la police, les organisateurs n’étaient pas assez nombreux pour compter) a manifesté sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Comme quoi, on peut-être fumeur et con à la fois, comme si ça allait changer quoique ce soit de manifester à 12 contre une loi déjà passée, appliquée et largement médiatisée et plébiscitée. Quand on a perdu, on serre les dents et on passe à autre chose. (Comme de manifester pour le droit de fumer sous les abribus, faut pas pousser quand même) .

Dans Libé :

  • J’apprends la mort de George Habache (82 ans), le fondateur du Front Populaire de Libération de la Palestine. Habache est mort sans voir la Palestine libérée, triste pour lui, même si je n’ai aucune sympathie pour les méthodes qu’il a employées pour parvenir à ses fins.
  • Christine Albanel annonce une loi anti piratage pour l’été. Histoire de «sauver» la filière de la musique. Comme si on pouvait sauver quoique ce soit dans le business de la distribution musicale. Ces imbéciles s’entêtent à vouloir faire perdurer un modèle de distribution moribond au lieu de s’adapter. (Qui a dit Darwin ?). En attendant allez faire un tour sur Jamendo, ou sur Deezer pour voir émerger des modèles de distribution qui préfigurent l’avenir dans ce domaine.
  • L’union européenne, pas en reste de mesures de contrôle, prépare un registre électronique des entrées et sorties du territoire de l’UE, pour juguler l’immigration illégales des étrangers qui restent au dela de la durée de leur visa. A quand le tatouage d’un code barre pour les touristes ?

 

Ça mouline en ce moment chez moi

Extrait du film « Once », ce petit bijou de chanson, enfin moi je trouve :

Je me le passe en boucle en ce moment. Pour une fois que je tombe pour un tube, ne venez pas me chier une pendule 🙂

Coïncidence ou contradiction ?

Lu hier dans libé un article sur le conseil d’état qui vient d’annuler une décision de la CNIL qui empêchait les sociétés d’auteurs de mettre en place des dispositifs de surveillance de masse afin de repérer les internautes qui téléchargent illégalement de la musique.

Loin de moi l’idée de relancer le débat sur le sujet, il a été exploré en long en large et en travers, notamment lors du vote de la loi DAVSI, Non ce que je trouve amusant, c’est que le même libé, un peu plus loin consacrait tout un article aux Sopranos et qu’en guise de note de bas de page on peut y lire :

En France, Canal Jimmy vient de finir la diffusion de la première partie de la saison 6, et entamera à la rentrée la seconde, avec les ultimes épisodes. Pour les plus impatients, il est relativement aisé de télécharger la série sur Internet.

 

(sur l’article en ligne, c’est à gauche dans un petit cartouche « »Plus… »).

Et donc, c’est moi, ou bien l’auteur nous invite clairement à aller faire un tour sur notre site de P2P illégal préféré pour aller y chercher les derniers épisodes ? Je sais bien que Libé n’a jamais été spécialement favorable à la loi DAVSI, mais là, ils devraient faire gaffe à leurs fesses.

Et à part ça, que le Conseil d’État se réveille juste après l’élection du nain pour promouvoir la mise en place de mesures qui autorisent une surveillance massive du réseau, quelles qu’en soit les fins, et que la CNIL se voie infliger un tel camouflet, ça a tendance à me faire froid dans le dos. Et après on va aller s’indigner de la main mise des autorités chinoises sur leur portion de l’Internet, alors qu’on est en train de construire des outils de surveillance tout aussi potentiellement dangereux.

Bienvenue en Sarkoland 🙂