La voix de son maître

Je regarde très peu la télévision, vraiment très peu, mais enfin ça m’arrive. Une fois n’est pas coutume, là j’avais envie de voir comment les chaînes d’infos nationales (le 13 haures sur la 2 en l’occurence) allaient traiter les dérapages du nain au salon de l’agriculture, et à propos de sa tentative de coup de force sur sa loi inique.
C’est assez simple : rien, pas un mot, silence radio, non-événement, ça n’est pas arrivé.
Bon, je retourne écouter la BBC parce que « radio Paris ment, radio Paris ment, radio Paris est allemand »